Accueil > Concept
LE DÉVELOPPEMENT À L'ORDRE DU JOUR
1. Le renouveau que connaît la théorie du développement traduit un recentrage sur la perspective du développement et une prise en compte de nouveaux enjeux: qualité des institutions, rôle de l'Etat et des collectivités territoriales, dispositifs économiques de la «gouvernementalité», régulation du rapport salarial, politiques de l'épargne et de l'investissement, modalités de financement des entreprises, conditions de la concurrence, efficience des marchés monétaire et financier.
2. La connaissance constitue le fondement du développement économique, le facteur déterminant du progrès social. Les mondes de production, notamment industriels, tirent leur avantage comparatif de la dynamique de l'innovation, de la qualité des actifs physiques et intangibles, des dispositifs matériels et institutionnels, de l'efficacité des processus productifs et cognitifs, de la performance des modes d'organisation et de coordination des entreprises, de l'intensité des relations inter-entreprises, de la densité du partenariat public privé.
3. Le domaine de compétence du LED est l’économie du développement dans une perspective institutionnaliste à la fois macroéconomique et microéconomique. Ouverts au plan théorique sur le champ pluraliste de la science économique et sur les apports pertinents des autres champs disciplinaires (histoire, sociologie, anthropologie, psychologie comportementale, droit, etc.), les travaux du LED participent d'une démarche méthodologique incorporant les outils et les dispositifs les plus sophistiqués et les plus appropriés dans une démarche critique (économie mathématique, modélisation, économétrie, économie expérimentale, etc.).
4. Le LED entend être à la fois un lieu d'expériences de pensée, un cadre d'analyse des politiques de développement, un espace d'animation scientifique et d'organisation du débat sur les enjeux nationaux et internationaux du développement de l'économie marocaine.
5. Outre l’approfondissement des modèles théoriques et des outils méthodologiques, le LED a pour visée de contribuer à éclairer les choix stratégiques, à fonder sur une base scientifique l'intervention des pouvoirs publics. Combiner analyse théorique, expertise publique et conseil stratégique, d'où l'emphase Savoir/Agir qui décline l'identité du LED.
SAVOIR/AGIR
6. Il ne s'agit pas de faire l'art pour l'art. L'objectif du LED étant de produire un savoir dédié à l'action, les analyses théoriques, en permettant de décrypter les faits stylisés de l'économie nationale, doivent fonder l'intervention des pouvoirs publiques et d'éclairer les décisions des acteurs collectifs et individuels. La confrontation entre le savoir et l'action est indispensable du point de vue de la pertinence des modèles théoriques et des dispositifs méthodologiques par rapport à la réalité spécifique de l'économie marocaine. C'est de la théorie critique et de la critique théorique que la réalité concrète peut être correctement appréhendée.
7. Une formulation d'ordre théorique propose une grille d'analyse et des outils d'interprétation des faits observés. En retour, la description approfondie des phénomènes et des processus réels, outre qu'elle permet de vérifier ou de falsifier (au sens de K. Popper) les propositions théoriques, a pour vertu de susciter de nouvelles élaborations théoriques et, mutatis mutandis, de fonder l'énoncé générique sur des constructions analytiques dédiées.
PROGRAMME DE RECHERCHE
8. Le programme de recherche est défini à la fois en relation avec les problématiques du LED et en fonction de projets élaborés en commun avec les partenaires nationaux et internationaux. Il recouvre, à titre principal, les axes de recherche suivants :
  Architecture institutionnelle et politique de développement
  Croissance, innovation et développement
  Industrialisation et insertion dans le régime international
  Dynamiques sectorielles et dynamiques territoriales
  Rapport salarial et stratégies d'entreprises
  Apprentissages, capital humain et compétences cognitives
  Investissement et financement du développement
  Action collective contre la pauvreté
  Inégalités et justice sociale
  Développement humain et durable

9.

L'animation scientifique se déroule selon quatre modalités :

  Séminaires de recherche : un séminaire général (séminaire « revue de la littérature ») sur l'état de l'art et sur les avancées théoriques et empiriques et des séminaires spécifiques (séminaires thématiques correspondant et accompagnant les programmes de recherche)
  Ateliers méthodologiques : un séminaire général (séminaire « boîte à outils ») faisant le point sur les outils d'analyse, les approches empiriques, les instruments de modélisation, les méthodes d'enquête, les expérimentations, etc.
  Tables rondes thématiques : sur des questions d'intérêt public, le LED étant un espace de débat et un lieu de délibération.
  Colloques (nationaux et internationaux) : moments d'échange entre les chercheurs sur les questions d'ordre théorique et empirique, d'évaluation des politiques de développement national, d'analyse comparative des trajectoires et des expériences internationales.
10. Les publications comprennent :
  Working Papers
  Articles scientifiques
  Rapports d'études
  Notes d'expertise économique
  Revues
  Ouvrages
STRUCTURES
11. Est membre du LED tout chercheur dont la candidature a été acceptée par le Conseil scientifique du laboratoire. Les membres s'engagent à accomplir, de façon régulière, une activité de recherche dans le cadre du programme établi par le laboratoire. Ils sont responsables, individuellement et collectivement, de la réputation scientifique du laboratoire. L'appartenance au laboratoire peut être remise en cause en cas de manquement à ces engagements ou d'activités de recherche notoirement insuffisantes.
12. L'Assemblée générale comprend l'ensemble des chercheurs membres du LED.
13. Le Conseil d'Administration est composé de représentants des partenaires du laboratoire, du directeur du LED, de son trésorier et du responsable de son comité de gestion.
14. Le Conseil académique du laboratoire comprend 7 membres au moins choisis par l'assemblée des chercheurs du LED pour une durée de 4 ans renouvelable. Il se réunit une fois par mois au moins. Il constitue l'instance scientifique et il a pour tâches l'élaboration et la mise en œuvre des programmes de recherche du laboratoire, l'établissement du budget prévisionnel et son contrôle ainsi que l'évaluation de ses activités scientifiques.
15.

 

Le Comité de gestion, organe exécutif, est composé de trois membres désignés par le Conseil académique du laboratoire pour une durée de quatre ans renouvelable. Il a notamment pour fonctions de coordonner et d'assurer le suivi des programmes de recherche, d'étude et d'expertise, d'organiser et d'animer l'activité scientifique, d'établir le budget et les règles de fonctionnement du laboratoire (gestion des contrats de recherche, d'étude et d'expertise, examen des comptes). Le Comité de gestion se réunit une fois par mois au moins.
16.

 

Le laboratoire est dirigé par un directeur choisi par le Conseil d'Administration sur proposition du Conseil académique pour un mandat de quatre ans renouvelable. Le directeur a pour rôle d'organiser, de coordonner et d'animer l'activité scientifique, de garantir la qualité scientifique des travaux de recherche, des manifestations et des publications, de veiller à la crédibilité du LED au niveau national et international.
17. Un Comité d'évaluation procède, tous les quatre ans, à l'évaluation de l'activité scientifique du laboratoire sur la base d'un rapport établi par le directeur.
18. Les chercheurs sont désignés par le Conseil académique. Les doctorants peuvent faire partie du laboratoire.
GOUVERNANCE
19. La gouvernance des travaux du LED se fera par les organes suivants : Conseil d'Administration, Conseil académique, Comité de gestion.
19.1 Conseil d'Administration
Missions
Arrêter les objectifs et orientations des programmes de recherche et d'étude du LED
Valider les programmes de recherche
Valider les résultats et les livrables finaux
Valider le budget
Composition
Représentants des partenaires du LED
Directeur, trésorier, responsable du comité de gestion
19.2 Conseil académique
Missions
Définir la stratégie de recherche scientifique du LED
Elaborer les programmes de recherche et les termes de référence des études
Piloter et organiser les travaux de recherche et d'étude (approches théoriques, appareil méthodologique, analyse, discussion, rédaction)
Animer les séminaires de discussion et de restitution des documents de travail
Organiser les auditions et les délibérations
Proposer les contributeurs
Evaluer les documents de travail et les livrables
Définir et conduire la stratégie d'édition et de publication du LED
19.3 Comité de gestion
Missions
Gestion des programmes de recherche
Organisation des plannings de travail
Communication
Logistique
 
Accueil Comité de gestion   Documents de travail   Vidéos 1, Rue Hamza, Agdal, Rabat, Maroc
Concept Chercheurs Articles Partenaires Tél: +212 661 22 72 21
Arguments Programme Editions digitales Liens utiles noureddine.elaoufi@gmail.com
Statuts Colloques et séminaires Blog Plan du site BMCI Rabat succursale, Angle Avenue Imam Malik & Ibrahim Tadili
Conseil académique Agenda Photos RIB : 013 810 01070 240004 001 67 94 / Code Swift : BMCI MAMCXXX